ACCOMPAGNER
Techniquement ET FINANCIÈREMENT les collectivités

Pour la qualité des réseaux publics d’électricité, de gaz et de télécommunications

énergies et réseaux électriques

Transition énergétique

Informatique

La distribution publique d’électricité

Le SIDEC se positionne comme l’interlocuteur unique des communes et des usagers pour toutes les questions relatives à la distribution publique d’électricité.

Qualité de la fourniture d'électricité

Distribution public d'électricité

Concession de la distribution publique d’électricité

Concession des ouvrages électriques

LA CONCESSION : UN SERVICE PUBLIC CONCÉDÉ À ENEDIS ET À EDF 

Dans le cadre d’un contrat de concession signé en 1992, le SIDEC confie l’exploitation des ouvrages à ENEDIS pour la partie distribution et à EDF pour la partie fourniture aux tarifs réglementés. D’une durée de 30 ans, ce contrat fixe les obligations du concessionnaire en termes d’exploitation du réseau et confie corrélativement au SIDEC, autorité concédante, l’exercice du contrôle de la bonne exécution du contrat. Ce contrôle s’exerce en continu, mais aussi ponctuellement sur certains sujets identifiés comme essentiels.

Concession des ouvrages électriques

CONTRÔLE CONTINU EXERCÉ PAR LE SIDEC

Le SIDEC intervient auprès du concessionnaire au titre de sa mission de contrôle continu sur une quarantaine de dossiers qui concerne principalement :

  • Les travaux du réseau
  • La vétusté, l’état du réseau
  • La qualité de l’alimentation électrique
  • Les déplacements d’ouvrages du réseau

Chaque année le SIDEC organise une mission spécifique de contrôle sur des thématiques d’actualité pour la concession jurassienne. Par exemple en 2018 , un audit a été réalisé :

  • L’évaluation de la qualité de service à la clientèle
  • L’analyse du déploiement du compteur Linky et des données disponibles

    QUALité de la fourniture d’électricité

    La continuité de fourniture d’électricité

    Qualité électrique coupure Jura

    La continuité de fourniture d’électricité perçue par l’usager s’évalue en fonction de la durée des coupures qu’il subit par an, désigné par le critère B.
    Le SIDEC constate une amélioration de ce critère depuis 2013 et reste très vigilant quant à son évolution.
    Il demande à ENEDIS de procéder à de nouveaux investissements sur le réseau HTA, afin d’amplifier le renouvellement des ouvrages et ainsi de consolider ce résultat.

      La qualité d’alimentation en électricité

      Qualité électrique mal alimenté Jura

      Un usager est considéré comme mal alimenté, lorsque la tension mesurée se situe en dehors de la plage +10% -10% par rapport aux tensions nominales.
      Pour évaluer ce nombre de clients mal alimentés, ENEDIS s’appuie sur une méthode théorique de calcul.
      Le SIDEC estime que le calcul d’ENEDIS est beaucoup trop optimiste, ce qui déclenche des contrôles réguliers par mesures chez les usagers.

        Share This